L’importance de la simulation dans le cadre de l’entraînement à la ponction lombaire

__

Par Héloïse Guillot  /   18 Août 2021

? Les enjeux de la formation

Sim&Care, simulateur de ponction lombaire
Environ 300 000 PL par an sont réalisés en France, dont 145 par jour dans les seuls hôpitaux de l’APHP.
La ponction lombaire (PL) est un acte médical très fréquent et invasif. Elle consiste au prélèvement de liquide céphalo-rachidien (LCR) au niveau de l’espace sous-arachnoïdien par insertion d’une aiguille entre les processus épineux de deux vertèbres lombaires. Il s’agit d’un examen utilisé à visée diagnostique, et dans certains cas thérapeutique, et principalement effectué dans les services d’urgences, de neurologie ou de médecine interne, ou de pédiatrie.
C’est une procédure potentiellement douloureuse, parfois anxiogène, et dont les complications, bien que rares, peuvent s’avérer graves. Or, comme beaucoup de gestes médicaux, elle est souvent enseignée directement au lit du patient, selon la méthode “see one, do one, teach one”. Les étudiants en médecine acquièrent un enseignement théorique, observent des procédures réalisées par leurs pairs, et réalisent leur entraînement pratique directement sur le patient. Cette méthode présente des défauts qui affectent à la fois le patient et l’étudiant. D’une part, elle provoque souvent une acquisition des compétences inégales, et un stress chez les étudiants, qui se forment à la pratique de manière très variable selon leur parcours. En effet, les occasions de pratiquer ne se présentent pas toujours pendant les stages hospitaliers. De plus, l’apprentissage sur le patient peut également poser des questions éthiques. Il est forcé d’endurer les erreurs de l’étudiant, qui peuvent provoquer douleur inutile et complications. La ponction lombaire est ainsi perçue par les étudiants comme un geste difficile et anxiogène et environ 1 étudiant sur 2 rate sa première ponction lombaire. De plus, il est fréquent que les patients refusent d’être pris en charge par des étudiants pour cette procédure.
Le manque de pratique entraîne le manque de confiance en soi, ce qui augmente l’anxiété et peut générer des erreurs. C’est pourquoi il est particulièrement important que les étudiants en médecine bénéficient d’un entraînement préalable, afin d’améliorer le taux de réussite des premières ponctions lombaires.

? La simulation comme un outil d’entraînement idéal

La simulation s’impose aujourd’hui comme une méthode de formation essentielle pour les professionnels de santé, puisqu’elle permet l’entraînement à des situations variées en conditions réalistes, sans courir le risque de l’erreur réelle. Dans le cas de la ponction lombaire, elle permet de reproduire le geste à l’infini sans danger pour le patient, dans un environnement contrôlé. En accord avec le principe “jamais la première fois sur le patient” les étudiants profitent d’expériences d’apprentissage innovantes grâce à la simulation et peuvent non seulement acquérir de manière durable des compétences techniques, mais également être mis en confiance pour prodiguer de vrais soins au patient, contribuant ainsi à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

? Comment le travail d’InSimo s’intègre dans cette problématique

Pour être complet et efficace, l’entrainement à la ponction lombaire doit couvrir plusieurs points clés. L’étudiant doit être formé au geste technique, et connaître toutes les étapes de celui-ci tout en étant capable d’anticiper le ressenti attendu. Cependant il doit également être capable de communiquer avec son patient tout au long de la procédure, afin de recueillir son consentement, de lui expliquer les étapes du geste, et de le rassurer.
Afin de fournir une solution de simulation complète, InSimo a développé Sim&Care le premier simulateur hybride pour l’apprentissage de la ponction lombaire. En associant, retour de force, simulation biomécanique d’anatomies 3D, réalité augmentée et immersion sonore en temps réel, Sim&Care offre une approche pédagogique novatrice et prend en compte les différents aspects de cette procédure.
s&c
Sim&Care, simulateur de ponction lombaire

? Lisez la suite !

Pour découvrir comment Sim&Care répond au besoin d’une solution pédagogique complète pour l’apprentissage de ce geste délicat, lisez nos autres articles sur le sujet :
?Palpation et ressenti pendant la ponction lombaire : comment Sim&Care prend en compte ces aspects
?Les facteurs de complication lors d’une ponction lombaire : comment les étudiants peuvent s’y préparer grâce à Sim&Care
lumbar puncture simulator
Apprenez-en plus sur notre simulateur de ponction lombaire Sim&Care
Interressé pour découvrir notre simulateur en détails ?
Suivez InSimo sur les réseaux
LinkedInInstagramYouTubeGithub

Références

Barsuk J.H., Cohen E.R., Caprio T., MacGaghie W.C., Simuni T., Wayne D.B. Simulation-based education with mastery learning improves resident lumbar puncture skills. Neurology (2012) 79(2): 132-137.
Färber M., Hummel F., Gerloff C., Handels H. Virtual Reality Simulator for the Training of Lumbar Punctures. Methods of Information in Medicine (2009) 48(5): 493-501.
McMillan H.J., Writer H., Moreau K.A., Eady K., Sell E., Lobos A-T., Grabowski J., Doja A. Lumbar puncture simulation in pediatric residency training: improving procedural competence and decreasing anxiety. BMC Medical Education (2016) 16: 198.
Moulaye A. Evaluation des étudiants, internes et résidents sur lap ratique de la ponction lombaire au cours des stages hospitaliers. The Pan African Medical Journal (2019) 33: 56.
Uppal V., Kearns R.J., McGrady E.M. Evaluation of M43B Lumbar puncture simulator-II as a training tool for identification of the epidural space and lumbar puncture. Anaesthesia (2011) 66: 493-496.
White M.L., Jones R., Zinkan L., Tofil N. Transfer of Simulated Lumbar Puncture Training to Clinical Setting. Pediatric Emergency Care (2012) 28(10): 1009-1012.